PSC-CC
La Plateforme de la Société Civile sur le Changement Climatique

A lire...

Atelier de travail sur la synergie entre les acteurs du changement climatique en Haïti
Rapport de synthèse Atelier de travail sur la synergie entre les acteurs du changement climatique en Haïti Rapporteur : Horlna PIERRE, Service Chrètien d’Haïti Port-au-Prince, Haïti / 24 Juin 2016, (...)

Liens utiles

Accueil > Communiqués & Annonces > Accord sur le climat : Ban Ki-moon appelle tous les dirigeants à venir à la (...)

Accord sur le climat : Ban Ki-moon appelle tous les dirigeants à venir à la cérémonie de signature

jeudi 21 avril 2016

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé les chefs d’Etat et de gouvernement du monde entier à participer à la cérémonie de signature de l’Accord de Paris sur le climat, qui aura lieu le 22 avril 2016 au siège de l’Organisation, à New York. « Le monde dispose désormais d’un accord climatique universel, équitable, souple et durable », a salué M. Ban dans une série de remarques prononcées à l’Assemblée général de l’ONU, en référence à l’accord adopté en décembre dernier à Paris, lors du sommet sur le climat COP21. « Mais notre tâche n’est pas terminée », a-t-il averti, exhortant tous les gouvernements à participer au plus haut niveau à la cérémonie de signature de l’accord par les Etats, en avril prochain à New York.

Dans cette perspective, le chef de l’ONU a précisé que les dirigeants du Pérou, de la France et du Maroc – soit les pays hôtes des sommets sur le climat COP20, COP21 et COP22 – ont d’ores et déjà annoncé qu’ils seraient présents. « La signature de l’accord par les chefs d’Etat et de gouvernement permettra de montrer au monde qu’ils sont déterminés à aller de l’avant le plus vite possible » M. Ban, a souligné que l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris est une question urgente, comme en témoigne la multiplication des phénomènes météorologiques extrêmes à travers le monde. A ce titre, le Secrétaire général a appelé chaque pays à prendre les dispositions légales nécessaires pour octroyer à ses dirigeants les pleins pouvoirs de signature de l’accord avant la cérémonie. Il a aussi précisé que chaque dirigeant aura, à cette occasion, la possibilité de faire une déclaration nationale.

En préparation de la cérémonie, M. Ban a par ailleurs demandé aux dirigeants d’être prêts à répondre à quatre questions :

  • Expliquer la façon dont chaque gouvernement mettra en œuvre son plan climatique national et l’intégrera dans son plan global de développement durable ;
  • Fournir une feuille de route fixant des objectifs de plus en plus ambitieux au fil du temps pour faire en sorte que la hausse de la température mondiale reste inférieure à 2 degrés Celsius ;
  • Fournir un calendrier de ratification de l’Accord de Paris, sachant que les parties désireuses de ratifier l’accord le jour de la cérémonie auront la possibilité de le faire ;
  • Expliquer comment chaque gouvernement entend tirer parti de tous les secteurs de la société pour accélérer l’action climatique d’ici 2020.

Sur ce dernier point, M. Ban a déclaré qu’il organisera, le 22 avril, un déjeuner de haut niveau pour les chefs d’Etat, de gouvernement et de délégation, ainsi qu’un événement de haut niveau dans l’après-midi, pour souligner l’importance de l’action climatique et des partenariats avec tous les secteurs de la société.

Cet Accord a été adopté par l’ensemble des 196 parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques lors de la COP21 à Paris le 12 décembre 2015. Dans cet Accord, tous les États s’engagent à œuvrer pour limiter la hausse globale des températures sous la barre des 2°C – voire même 1,5°C dans la mesure du possible, considérant la gravité de la situation.

Source : http://www.un.org consulté 2016-02-18

Actualités

Compte rendu de mission WDC
Quoi : Mission d’exploration des pistes de partenariat et d’identification des sources de financement dans le domaine de l’environnement, spécialement sur l’adaptation aux changements climatiques et (...)